Appareillages

La plaque palatine ou "Faux palais"

faux_palais

La plaque palatine, amovible, doit être portée 24h/24 à l’exception du temps des repas. Elle doit être nettoyée avec une brosse à dent et du dentifrice après chaque repas. Différents éléments peuvent y être adjoints afin d’assurer des fonctions diverses : élargissement du palais, repositionnement des incisives, recentrage de la mâchoire inférieure, fermeture de béance… Une augmentation de la sécrétion salivaire ainsi qu’une légère modification de l’élocution peuvent apparaître durant les premiers jours d’adaptation.

Après quelques mois d’utilisation, une fois les objectifs de traitement atteints, l’appareil ne sera plus porté que la nuit avant d’être stoppé définitivement.

L’ancrage extra-oral

L’ancrage extra-oral est un appareil amovible qui doit être porté au minimum 13 à 14h sur 24 pour être efficace. Si cette durée n’est pas respectée aucun résultat ne pourra être escompté. En prenant appui sur la nuque grâce à un élastique, il induit des forces destinées à diriger la croissance et à reculer les molaires supérieures, ce qui permet libérer de l’espace sur l’arcade en cas d’encombrements.

Même s’il peut paraître de prime abord contraignant, cet appareil est généralement très bien toléré par les enfants et assure d’excellents résultats.

Le port de ce dispositif doit être quotidien : en effet et dans le cas contraire, un mouvement dentaire de va-et-vient se produira, ce qui ralentit considérablement le traitement.
De plus, un port régulier empêchera l’apparition de sensibilités dentaires puisque c’est le déclenchement du mouvement qui occasionne la douleur. Durant les premiers jours de port, il est donc normal de ressentir une certaine sensibilité à la mastication.

ancrage

Le disjoncteur

disjoncteur

Le disjoncteur est un appareil fixe qui permet d’écarter, sans douleur, un palais trop étroit. La voute palatine est en effet constituée de deux hémi-maxillaires séparés par une suture qui ne s’ossifie que vers l’âge de 13 ou 14 ans.
Il est donc possible chez les patients âgés de 8 à 14 ans de faire évoluer la largeur du palais.

Durant les premières heures de port de l’appareil, une gêne importante pour positionner la langue et avaler la salive peut être ressentie. Elle n’est généralement que passagère.

Un disjoncteur est constitué d’un vérin que l’on tourne 2 fois par jour (2 x 0.25mm) pendant un temps déterminé (1 à 2 semaines). Un écart apparaîtra entre les incisives centrales supérieures ; il se fermera naturellement suite à l’arrêt de l’activation de l’appareil, en 1 à 2 mois.

Une période de contention allant de 4 à 6 mois doit être respectée suite à l’arrêt de l’activation de l’appareil.

La grille anti-pouce / anti-langue

La grille anti-pouce / anti-langue, fixe ou amovible (adjointe sur une plaque palatine) aidera l’enfant à corriger ses habitudes néfastes (succion du pouce, déglutition infantile).

Indolore et très peu visible, elle empêchera l’enfant de sucer son pouce ou d’interposer continuellement sa langue entre ses dents lors de la déglutition, ce qui ne fait qu’accentuer l’écart entre les dents du haut et celles du bas.

Si l’enfant suit les recommandations qui lui seront données, elle assurera en 4 à 6 mois une fermeture naturelle de la béance antérieure qui s’était établie.
Des séances de logopédie seront généralement prescrites lors de son retrait afin d’adopter une position correcte de la langue au repos et en fonction.

grille

L’activateur squelettique amovible

act_squel_amovible

L’activateur squelettique amovible se présente sous la forme d’un monobloc de résine. Eventuellement associé à un appareil multibagues, il permet de stimuler la croissance de la mâchoire inférieure en cas de rétrognathie tout en assurant une action myofonctionnelle. Pour être pleinement efficace, cet appareil doit être porté 14h/24 pendant plusieurs mois durant la phase active de croissance chez l’enfant (à partir de dix ans et demi).

Même s’il paraît de prime abord contraignant, cet appareil est généralement très bien toléré par les enfants et assure d’excellents résultats (1mm /mois de correction du décalage entre les mâchoires supérieure et inférieure) à condition d’être suffisamment porté. Un port journalier inférieur à 14h ne produira en effet aucun résultat.

Une difficulté à s’endormir ainsi que des douleurs au niveau des incisives ou des muscles des joues peuvent être ressenties durant les premiers jours de port; ceci est normal.

L’appareil doit être nettoyé avec une brosse à dent et du dentifrice 3 fois par jour.

L’activateur squelettique fixe

L’activateur squelettique fixe est un système de ressorts que l’on vient fixer sur l’appareil multibagues, et qui permet de stimuler la croissance de la mâchoire inférieure en cas de rétrognathie.

Cet appareil, actif 24h/24, est généralement utilisé lorsque le traitement orthodontique est entrepris alors que la poussée de croissance de l’enfant est déjà passée.

act_squel_fixe

L’appareil multibagues

appareil_multi

L’appareil multibagues est constitué de brackets (plaquettes ou bagues) métalliques ou céramiques (transparents) collés sur les dents et d’arcs passant au travers de ces brackets.
C’est la combinaison de ces deux éléments qui permet de positionner chaque dent de façon très précise dans les trois dimensions de l’espace.

Notre cabinet utilise exclusivement des brackets de type auto-ligaturant, de dernière génération.
Ces systèmes présentent de nombreux avantages pour le patient : les brackets sont plus petits et plus confortables, l’absence d’élastiques pour maintenir l’arc en place rend le système plus hygiénique, la réduction du frottement lors du déplacement dentaire permet d’exercer des forces plus légères et donc moins nocives pour les dents tout en réduisant généralement la durée du traitement.

Afin d’éviter tout risque de carie ou de décoloration permanente sur les dents suite au port d’un appareil multibagues, un brossage minutieux après chaque repas est indispensable.
Nous vous enseignerons les techniques de brossage qu’il conviendra d’appliquer tout au long de votre traitement.

Les élastiques

Les élastiques font partie intégrante de tout traitement orthodontique. Ils permettent de déplacer les dents les unes par rapport aux autres afin de rétablir un engrènement correct.
Les directions d’action ainsi que les temps de port journalier qui sont prescrits doivent être respectés scrupuleusement afin d’obtenir la meilleure efficacité.

Il convient également de se rappeler qu’une journée sans porter d’élastiques équivaut à une semaine perdue dans le traitement.

elastiques

Les appareils invisibles

invisible

Les appareils orthodontiques invisibles sont plus généralement posés chez les adultes.

Deux types d’appareils existent : le système lingual constitué de brackets collés derrière les dents, et le système de gouttières transparentes que l’on vient clipser sur les dents.

Le système lingual permet de traiter pratiquement toutes les malocclusions avec une grande précision. L’appareil est entièrement fabriqué sur mesure par un laboratoire spécialisé.
Si une période d’adaptation est parfois nécessaire (irritation de la langue durant les premiers jours) ce système permet de suivre un traitement orthodontique en toute discrétion. Un brossage minutieux est cependant nécessaire pour préserver la bonne santé gingivale et dentaire.

Le système de gouttières transparentes consiste en une série de gouttières transparentes qui, clipsées sur les dents, permettent de les déplacer. Fabriquées sur mesure par un laboratoire spécialisé, elles doivent être portées 22h/jour.
Bien que ce système puisse être utilisé dans le traitement de nombreuses malocclusions, ses indications sont parfois limitées.

L’avantage incontestable de cette technique réside dans sa discrétion, son confort d’utilisation (absence de brackets) et l’absence d’éléments rétentifs compliquant l’hygiène dentaire.

Les implants zygomatiques ou minivis

Les implants zygomatiques ou minivis sont des accessoires orthodontiques.
Fixés dans l’os, ils servent de points d’appuis stables pour déplacer les dents.

Leur placement et leur retrait peut se faire au cabinet, sous anesthésie locale, par un stomatologue.

implants_zygo

Les contentions

contentions

Des contentions sont placées en fin de traitement orthodontique, lors du retrait de l’appareillage. Elles permettent de stabiliser la situation et de prévenir toute récidive précoce de mouvement dentaire. En effet, un remodelage important au niveau de l’os et du ligament dentaire s’effectue pendant environ un an après le retrait de l’appareil. Pour pallier à tout risque de déplacement dentaire, des fils de contention sont collés derrière les dents antérieures. Le patient doit alors être revu régulièrement pendant une période de 1 à 2 ans.

Une fois la situation parfaitement stabilisée, une discussion permettra d’évaluer les avantages ou inconvénients à long terme du maintien ou retrait de ces contentions.